Règles de base pour une bonne conduite

Les accidents ont toujours une raison d’être. Elles ne sont pas le fruit du hasard, ni des jeux du destin, mais du non-respect des règles de conduite élémentaires. À l’heure actuelle, le nombre de demandes d’indemnisation augmente considérablement. Il y en a dans les rues de la ville ou sur les autoroutes de la campagne. Selon une étude menée par le département académique de l’Institut de formation automobile, le non-respect des dix règles suivantes est la principale cause d’accidents.

 

Respecter les feux de circulation et les feux de signalisation

Passer un feu rouge et ignorer un arrêt est plus dangereux que de jouer à la roulette russe….

 

Le risque augmente la nuit, lorsque le trafic est plus rapide et que la visibilité est plus faible. En Colombie, cette insouciance fait 24 morts par jour et de nombreux blessés dans les rues.

Ne pas stationner sur les artères. Cela empêche la circulation, crée de la congestion, oblige les autres conducteurs à changer de voie et augmente les risques d’accidents latéraux et arrière.

Ne bloquez pas les intersections. De cette façon, des nœuds de circulation sont créés qui, en plus d’entraîner une perte de temps pour les conducteurs, augmentent le nombre d’accidents mineurs. Mais avec des coûts élevés, si l’on tient compte des prix des pièces de rechange.

 

Utilisez des lumières directionnelles

C’est un signe d’avertissement très important parce que ceux qui vous suivent peuvent réagir mieux et à temps quand vous êtes sur le point de traverser. Généralement, leur non-utilisation provoque les collisions arrière de deux voitures ou plus, s’il s’agit d’une avenue à forte circulation.

Maintenir le véhicule en bon état mécanique et être en bonne santé, sont des facteurs qui contribuent à éviter les risques dans les rues et les autoroutes.

Un conducteur malade ou ivre et une voiture défectueuse font aussi peur qu’une arme chargée.

Ne courez pas le risque de devenir un meurtrier de plus dans les rues colombiennes.

 

Conduisez à droite

Sur les artères et les autoroutes, restez sur la voie de droite. Si vous conduisez plus lentement que la circulation générale, utilisez la voie de gauche pour dépasser et tournez à droite pour permettre au conducteur suivant de vous dépasser.

Ne jamais avancer à droite. Il s’agit du code de la route le plus élémentaire, et l’enfreindre entraîne presque toujours un accident.

 

Ne prenez les passagers qu’aux arrêts d’autobus

Pour les conducteurs de la fonction publique, c’est une discipline facile à suivre. C’est aussi la responsabilité des piétons, qui doivent respecter les espaces destinés aux arrêts.

 

Placez des panneaux de danger et d’avertissement

Rappelez-vous que l’équipement d’urgence et les triangles de sécurité sont vos propres moyens de sauvetage. Utilisez-les chaque fois que vous changez un pneu ou que vous avez une panne de voiture.

En conduisant, maintenez une vitesse constante de 45 kilomètres à l’heure pour que la vague verte de Bogotá fonctionne. Ne tournez pas à gauche sur les avenues et les routes à double voie.

Habituez-vous à utiliser votre oreille. Traversez la route précédente dans la direction opposée et reprenez votre parcours autour du bloc, en traversant perpendiculairement votre route d’origine. Ce petit tour peut vous sauver la vie.

Ce sont des règles de base qui, en même temps, sont simples à suivre. En fin de compte, ils deviennent la meilleure assurance vie et deviennent votre porte-monnaie et le meilleur exemple d’éducation citoyenne.

f }